Règles de calcul du bonus-malus

Le bonus-malus est un calcul mathématique qui détermine le prix de votre assurance en fonction de vos antécédents. En cas d'absence de sinistres, le prix baisse mais en cas de sinistre responsable, le prix augmente.

Calcul du bonus

Pour chaque année écoulée sans sinistre, vous bénéficiez d’une baisse de 5% sur votre assurance auto, c’est le bonus :

Nouveau bonus = bonus de l’année précédente x 0.95

Exemple :

Votre prime était à l’origine estimée à 1000 euros. Après deux ans sans sinistre, vous bénéficiez d’un bonus de 0,90, d’où une prime de 900 euros. Vous venez d’achever une troisième année sans sinistre : 0,90 x 0,95 = 0,85 / 0,85 x 1000 : 850.

L’assuré paiera ainsi 850 euros.

Calcul du malus

Pour chaque sinistre responsable, vous écopez d’une hausse de 25%. Pour chaque sinistre partiellement responsable, la hausse est de 12,5%, c’est le malus :

  • Sinistre responsable : nouveau malus = bonus-malus actuel x 1.25
  • Sinistre partiellement responsable : nouveau malus = bonus-malus actuel x 1,125

Exemples :

Votre prime était à l’origine estimée à 1000 euros. Après un premier sinistre responsable, votre bonus-malus passe à 1,25. 1,25 x 1000 = 1250 euros.
Après un nouveau sinistre mais partiellement responsable, votre bonus augmente de 12,5%. 1250 x 1,125 = 1406,25

L’assuré paiera ainsi 1406,25 euros.

Limites du bonus-malus

Le coefficient se situe obligatoirement entre 0,50 et 3,50. Autrement dit le montant minimal de votre prime correspondra à 50% du montant original et le montant maximal correspondra à 350% du montant original.

Le coefficient de bonus-malus de base est de 1 soit le prix de base de votre assurance auto.

Ainsi avec une prime originale de 1000 euros, vous pourrez obtenir une prime minimale de 500 euros et une prime maximale de 3500 euros.

Cas particuliers

Pour rappel, si vous enchaînez deux ans sans sinistre, votre malus s’annule quelque soit son montant et vous payez à nouveau la prime d’origine. Si vous enchaînez trois ans sans sinistre avec un coefficient minimal (0,50), le premier sinistre responsable ne provoquera aucun malus.

Vers comparateur Règles de calcul du bonus-malus

Quiz

Testez-vous !

Le bonus-malus fait varier le prix de mon assurance auto ?

Erreur : la bonne réponse est Vrai, plus d'infos

En cas accident partiellement ou totalement responsable, le malus appliqué est-t-il identique ?

Erreur : la bonne réponse est Non, plus d'infos

Le coefficient du bonus-malus de base est de ...?

Erreur : la bonne réponse est de 1 soit 100% du prix de l'assurance, plus d'infos

Assurance auto à partir de 11 € / mois

Je compare

Commentaires

  • Le 19 octobre

    à

    De André :

    Très pratique pur savoir où on en est avec son assureur et ses bonus. Pour ma part le bonus 50 est dans la poche depuis un petit moment

  • Le 28 septembre

    à

    De Valérie :

    Mon bonus n’a jamais décollé des 500 euros et pourtant j’ai une conduite exemplaire ! mais a en croire les explications j’ai droit à bien plus que ça

  • Le 13 septembre

    à

    De Adeline :

    L’avantage de ce système de calcul c’est de pouvoir revenir à un coefficient de 1 si on y met du cœur et de la bonne volonté.

  • Le 20 août

    à

    De Barbara :

    C’est cher payé le malus quand même, mais l’avantage c’est qu’on peut s’en sortir au bout de 2 années de bonne conduite

  • Le 2 août

    à

    De Mélanie :

    Un bon moyen pour calculer son assurance et éviter de se faire avoir par son assureur .

  • Le 29 juillet

    à

    De Jean-michel :

    Une solution pratique pour savoir exactement où on se situe côté assurance et bonus ! très pratique

  • Le 17 juillet

    à

    De Suzanne :

    à en croire cet articles, il ne me reste plus bien longtemps pour avoir mon bonus 50 !

  • Le 3 juillet

    à

    De Julien :

    Maintenant je comprend pourquoi mon assurance m’a coûté aussi cher ! mais je pense toujours que mon assureur a abusé !

  • Le 29 juin

    à

    De Clara :

    J’avais du mal à comprendre le calcul des malus, car pour les bonus c’est simple, mais là au moins c’est clair

  • Le 22 juin

    à

    De Théo :

    un système de calcul ^parfaitement pensé, dommage que certains assureurs en abusent

  • Le 7 juin

    à

    De Bart :

    Une bonne façon d’éviter de causer des sinistres, sinon on se retrouver avec un gros malus sur les bras

  • Le 12 mai

    à

    De Sylvie :

    Un système de calcul pratique et très bien pensé, j’adhère complètement

  • Le 8 mai

    à

    De Grass :

    Je suis fan de vos calculettes c’est beaucoup plus simple de simuler son bonusmalus !

  • Le 6 avril

    à

    De AlexFs :

    Le calcul permet de bien comprendre comment évolue le CRM de mon bonus-malus.

Laisser un commentaire